Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur

3 juillet 2022 7 03 /07 /juillet /2022 00:37

L’histoire de notre monastère

Au tout début du XIIIe s., quelques femmes cathares converties par la parole de St Dominique sont établies sur le site de Prouilhe, attesté dès le Xe s. comme lieu marial.

Le monastère va se développer rapidement jusqu’à compter 140 sœurs dès 1250.
Des donations d’Évêques et de seigneurs permettrons de constituer un vaste domaine foncier dont les revenus font vivre la communauté. Jusqu’à la fin du XIVe s., l e monastère va faire onze fondations en France et en Espagne.
Lorsqu’en 1516, François Ier, roi de France signe le concordat avec le Pape Léon X qui lui donne la possibilité de nommer prieures et abbesses des grands établissements monastiques, Prouilhe, élisant sa propre prieure, entre dans une période de luttes qui durera jusqu’à la veille de la Révolution de 1789.

En 1792, c’est l’expulsion, la dispersion, la démolition et la vente comme Bien National de l’ensemble de ce grand patrimoine.
Il faut attendre un siècle pour que Prouilhe soit rebâti sous l’impulsion du Frère Henri-Dominique Lacordaire avec les fonds de la généreuse Comtesse Jurien de la Gravière.

Et c’est le 29 avril 1880 que neuf sœurs du monastère de Nay sont envoyées, grâce au Père Cormier,o.p., alors Provincial de Toulouse, refonder Prouilhe. La vie dominicaine renaît en ce lieu « source ».

Le monastère aujourd’hui

La communauté compte une trentaine de sœurs originaires de plusieurs continents.

Depuis 2003, elle relève le défi de l’internationalisation. À travers la liturgie, la prière du Rosaire, la lectio et l’oraison, faisant siennes les intentions de l’Église et du monde. elle perpétue le cri de Dominique qui portait tous les hommes dans le sanctuaire intime de sa compassion «Seigneur, ma Miséricorde, que vont devenir les pécheurs? ».
En ce lieu où la grâce de la fondation est toujours à l’œuvre, les rencontres de la communauté avec moniales, frères, sœurs et laïcs dominicains, permettent le partage d’expériences qui nourrissent, enrichissent et font croître la Mission de l’Ordre et de chacun de ses membres

Quelques particularités de notre monastère

• Premier monastère, berceau de l’Ordre des Prêcheurs, l’accueil en ce lieu de mémoire est constitutif de la vocation de la communauté. Il est très large : famille dominicaine, pèlerins, groupes de toutes sensibilités ecclésiales, hôtes recherchant à vivre un temps de ressourcement…

Dans la liturgie eucharistique, l’Évangile est proclamé dans les trois langues officielles de l’Ordre : français, anglais,etespagnol.
• Le Premier Dimanche du mois d’octobre, le pèlerinage diocésain rassemble un millier de personnes à la basilique Notre-Dame de Prouilhe, construite à partir de 1883, perpétuant la prière mariale de ce lieu depuis ses origines.

 

La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe
La France - Le Monastère de Prouilhe

Partager cet article

Repost0