Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Compteur

8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 00:10

blagues envoyées par DD

 
A la gendarmerie»
Dans une caserne de Gendarmerie, le Capitaine croise un jeune élève-gendarme fraîchement débarqué de l'école de gendarmerie.
- Comment vous appelez-vous, mon garçon ?
- Yves, et vous ?
Le capitaine, furieux, s'écrie :
- Mon petit bonhomme, je ne sais pas d'où vous arrivez, mais sachez que je suis le Capitaine et que je m'appelle Mon CAPITAINE. De même, dans ma compagnie, j'appelle les gens par leur nom de famille. Si vous vous appelez Yves Tartempion, je vous appellerai Tartempion, mais pas Yves. Me suis-je bien fait comprendre ?
- Oui, mon capitaine.»
- Alors, c'est quoi votre nom de famille ?
- Montcherry.
- Très bien, Yves, au travail.
 ---------------------------------------------
«Au fond de la classe»
L'instituteur :
 - Thomas, dis-moi un peu qui d'entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?
Thomas :- Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.
L' instituteur :
- C'est ce qu'on va voir ! Viens ici t'asseoir à ma place J'irai m'asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.
Ils échangent leur place et Thomas fait ce que l'instituteur lui a demandé.
- Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
L'instituteur :
- Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond !
 -------------------------------------------------------------
«Encore une histoire de belle-mère...»

Un prisonnier d'un pénitencier très dur discute avec un nouveau:
- Moi, j'ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi ?
- 20 ans pour secourisme.
- Arrête, tu déconnes, personne n'a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an !
- Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l'hémorragie.
 ---------------------------------------------------
Où est le bébé ?
Marie-Berthe, grâce aux progrès de la science, vient d'avoir un enfant à l'âge de 75 ans.
Ses voisines, Odette et Huguette, viennent lui rendre visite et voir le gamin.
 - Vous le verrez plus tard !... pour le moment ce n'est pas possible. Je vais vous faire du café en attendant.
L' après-midi avance et les voisines lui redemandent de voir le bébé
 - Non , non, c'est toujours pas possible.
Alors Odette demande :
- Mais... pourquoi ce n'est pas possible ?
 - J'attends qu'il pleure, j'me rappelle plus où je l'ai mis.
---------------------------------------------------«Rien de nouveau»
Deux hommes sont dans un bar et discutent :
- Où est-ce que tu es né ?
- A Tours...
- Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité
- Celle du Beffroi...
- Moi aussi ! Et quel jour ?
- Le 5 octobre 1975...
- Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue !
Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman :
- Alors Jimmy, quoi de neuf ?
- Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés.
 ---------------------------------------------------
«La mobylette»
Un soir au dîner, la petite dernière demande à son père :
- Papa, pourquoi t'es toujours tout rouge ?
- Ben tu vois ma fille, c'est l'été, et en mobylette, tu prends des coups de soleil et ça te donne la peau toute rouge.
La fillette opine du chef mais ne paraît pas totalement convaincue.
 - Mais papa, en hiver aussi t'es tout rouge...
- Oui ma fille mais en hiver il fait froid. Sur la mobylette, le froid et la vitesse ça te fait la peau toute rouge.
Alors la mère, excédée, saisit la bouteille de PASTIS et la tend à sa fille :
- Tiens, passe la mobylette à ton père !
 -----------------------------------------------------------------
«Deux femmes de perdues, une de retrouvée»
C’est un homme qui se trouve chez Auchan et semble perdu en cherchant d'un coin à l'autre du magasin. Il est tellement préoccupé qu'il entre en collision avec un autre homme ayant le même comportement. Le premier homme lui dit :
- Excusez-moi monsieur, j'ai la tête ailleurs. Je cherche ma femme.
- Le second lui répond : Aie ! Moi aussi je cherche ma femme. De quoi elle a l'air la vôtre ?
Il répond : Elle s'appelle Emmanuelle. C'est une belle blonde aux yeux bleus, mesure 1,75 m, cheveux en bas de l'épaule, vêtue d'une jupette près des fesses, blouse blanche transparente, des gros seins, un soutien-gorge noir en dentelle bien garni et une très grande bouche. Et la vôtre, de quoi elle a l'air ?
- Oublie la mienne, on cherche la tienne...

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 00:13

Histoire Belge envoyée par Suzy

 

>  Histoire Belge : 

Elle est savoureuse, ça change de la politique !

  

Au poste frontière belge il y a deux lumières en uniforme qui discutent pour passer le temps en attendant quelqu’un à contrôler éventuellement…  

Un véhicule s’approche et un des deux douaniers fait deux pas vers le poste de contrôle, et aperçoit un noir au volant d’une voiture immatriculée en Belgique. 

Il lui fait signe de s’arrêter et lui demande ses papiers. En examinant les papiers du noir, il prend un petit air satisfait et dit : 

- « hé bien d’où viennent ces papiers ? » 

- « de la préfecture » lui répond le black un peu courroucé 

- « dites mon garçon, on ne me la fait pas à moi ! sur vos papiers il y est écrit 

que vous êtes belge » 

- « oui Monsieur, je suis Belge » 

- « arrêtez de vous foutre de moi, je vois bien que vous êtes noir » 

- « parfaitement Monsieur, je suis Belge et je suis noir » dit le gars de plus 

en plus en plus énervé 

- « c’est ça, oui mon garçon, et je dois vous croire ?? » 

- « mais oui enfin puisque je vous le dis » presque en criant le type dit haut et clair ; 

- « je suis noir, je suis Belge et je suis Wallon » 

 

Il y a tant de conviction dans les propos de ce brave type que, pris d’un doute, 

le douanier va voir son collègue et lui demande : 

- « tu y crois toi qu’il y a des Belges Wallons et noirs ? » 

 

- « tu sais » dit l’autre douanier « il ne faut plus s’ étonner 

  de rien, j’ai vu un reportage sur ARTE il parait qu’ il 

  y a des Flamands roses…. 

 

  Alors des Wallons noirs… »

 

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 02:23

 blague envoyée par Bernard

> >
> > Après un an de mariage, un couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur premier enfant.
> >
> > Le monsieur a 82 ans et la future mère 23 ans.
> >
> > L'infirmière sort de la salle d'accouchement pour féliciter le vieil homme et lui dit :
> >
> > Félicitations. C'est un garçon... il est superbe. Comment faites-vous à votre âge?»
> >
> > Le vieil homme sourit et dit : « Toujours garder le moteur en marche"
> >
> > L'année suivante, le couple se présente à l'hôpital pour la naissance de leur deuxième enfant.
> >
> > La même infirmière s'occupe de l'accouchement et sort pour féliciter le vieil homme.
> >
> > Le vieil homme sourit et dit encore : « Toujours garder le moteur en marche, Madame...»
> >
> > Souriante, elle aussi, l'infirmière lui donne une petite tape sur l'épaule et lui dit,
> >
> > «Ben, je crois qu'il est temps de changer l'huile, celui-ci est noir.»

Partager cet article

Repost0