Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 02:44

envoyées par Odile

Le pain était divisé selon le statut social. 
Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé, 
la famille mangeait la mie et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante. 

--------------

 À cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron perpétuellement suspendu au-dessus du feu. 
Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait des ingrédients au contenu du chaudron. 
On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande. 
On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. 
Celui-ci se refroidissait pendant la nuit et le cycle recommençait le lendemain. 
De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron... 

Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain. 
Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer des particules de plomb dans la nourriture, ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme) et il n'était pas rare qu'on en meure. 
C'était surtout fréquent avec les tomates ce qui explique que celles-ci aient été considérées pendant près de 400 ans comme toxiques. 

Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb.

Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs dans le coma pour plusieurs jours !

Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue, il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. 
Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, où la famille s'assemblait pour boire un coup en attendant que l'olibrius revienne à la conscience : d'où l'habitude de la veillée mortuaire.

La Grande-Bretagne est en fait petite et à cette époque, la population ne trouvait plus de places pour enterrer ses morts du coup, on déterra des cercueils et on les vida de leurs ossements qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc afin de pouvoir réutiliser les tombes. 

Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils, on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond, ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant. 
 

Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt reliée à une clochette à la surface du cimetière, et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l'oreille et c'est ainsi que naquit là l'expression 

« sauvé par la clochette ». 

-------------

C'est une grenouille en marbre sculptée sur un bénitier à l'entrée de la cathédrale de Narbonne qui est à l'origine de l'expression imagée

  ‘’grenouille de bénitier’’.


Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ?



 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Moqueplet - dans Divers_et_Tags
commenter cet article

commentaires

Mr-He 15/11/2016 00:22

Bonjour
merci tu as fait un fort beau billet
http://mr-he2.vefblog.net
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

erato 14/11/2016 21:22

J'adore les petites histoires de la grande Histoire !
Ce sont elles qui marquent les époques.
Belle soirée, bises Moqueplet

mouneluna 14/11/2016 20:14

j'ai tout lu, c'est la grenouille qui me plait le plus.
bises

lemenuisiart 14/11/2016 19:48

Pas le temps de tout lire, car je suis la lune en même temps

laurco 14/11/2016 18:13

on mange mieux de nos jours beurk n'aurai pas voulu gouter au chaudron lol

j'ai repris les grandes aiguilles cet après midi

bonne soirée au chaud

P'tit Randonneur 14/11/2016 14:40

Kikou MoniqueBen oui c'est pour ça que je bois le whisky dans des verres en verre et pas en plomb ou en étain cat l'étain contien du plomb. Il est interdit professionnellement pour les soudure sur les canalisation d'alimentation en eau potable.Il faut dire qu'à cette époque là il s'en mettait quand même un paquet dans le gosier, et la quantité devait au bout d'un moment tuer un boeuf (carotte) ... hihihihi !Merci pour cette histoire. Maintenant on fait ce genre de gobelet ou pot en matière sanitaire.J'espère que tu vas bien. Ce matin nous étions en réunion pour l'organisation, avec la mairie, de nouveaux parcours à mettre en place, nous en somme ressortis à l'heure de l'apéro, chouette !Je te souhaite un bon lundiGros bisous@lain

Chris 14/11/2016 14:33

Merci pour ces histoires de l'histoire !
Pour les gobelets en plomb j'avais déjà entendu.
Bon lundi

jean marie 33 14/11/2016 12:52

coucou c'est vraie qu'il faut bien vérifier si ont est bien mort quand ont nous enterre car c'est déjà arrivè, ,je viens de planter mes tulipes mais il fait pas très beau,maintenant ont vas vers la mauvaise saison,je te souhaite une très belle journée ,bises

chevrette13 14/11/2016 10:49

bonjour, alors les pauvres gens mangeaient mieux !!! enfin plus sainement
cette fois ci c'est mon mari qui a gagné
bisous

estrelita 14/11/2016 10:15

J'espère que je serais bien morte quand on va m'enterrer !!!j'avais déjà entendu ,passe une bonne journée bises

mademoiselle may 14/11/2016 09:25

ce sont ces petites anecdotes qui rendent l'Histoire savoureuse et vivante! je te souhaite un bon début de semaine, pour moi ce sera un peu chargé...gros bisous

Bea38 14/11/2016 09:10

J'avais déjà lu, mais c'est toujours plaisant de relire ces histoires.
Bon lundi

lucia 14/11/2016 09:02

Et bien que de belles histoires qui nous en apprenne un peu plus sur le passé .
Et je constate qu'ils s'intoxiquaient avec le plomb et que cela a encore existé bien longtemps avant que celui-ci ne soit plus utilisé.
Bonne journée Bisous
Lucia

Livia 14/11/2016 07:54

L'Histoire n'est jamais ennuyeuse, je dirai qu'elle est passionnante, j'ai beaucoup apprécié tes deux histoires...passe une belle journée

Soleil 14/11/2016 07:38

Bonjour, tu me mets la trouille aujourd'hui?
C'est assez macabre ton histoire, mais merci car c'est très intéressant.
Passe un bon lundi.

ZAZA 14/11/2016 07:25

Passionnant ces petites histoires; j'adore ! Bises et bon début de semaine Monique

mary 14/11/2016 06:51

c'est vrai que toutes ces histoires sont passionnantes surtout la grenouille de bénitier qui me rappelle quelqun!
passe une bonne journée
bises

didier 14/11/2016 06:19

Bonne semaine

56MELDIX77 14/11/2016 05:34

Bonjour Monique

Petites ou grandes histoires
Toujours le plaisir de faire oublier
Pendant quelques minutes
Les soucis de la vie

Après un dimanche printanier
Des fenêtres grandes ouvertes
Une grande partie de l'après midi
Malheureusement pour aujourd'hui
Nous n'y pouvons rien,
Un lundi annoncé pluvieux
Alors, acceptons-le avec bonne humeur
Et adaptons nous pur ne pas trop subir
Afin d'en faire un bon profit

Amitiés [*#*] Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

Aujourd'hui
http://aveclaphoto.eklablog.com/

dom 14/11/2016 04:56

L'histoire, vue comme ça, ça me plait, t'as raison ! lolll
Bon début de semaine ... en espérant des jours plus beaux.
Bisoux, monique