Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteur

15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 02:14

envoyées par Odile
 

Pour ceux qui cherchent à se cultiver un peu plus ...


LE SAVIEZ-VOUS ?

La prochaine fois que vous vous laverez les mains 
et que vous trouverez la température de l'eau pas vraiment agréable, 
 ayez une pensée émue pour nos ancêtres...
 
 
 Voici quelques faits des années 1500 : 

 

La plupart des gens se mariaient en juin,

parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai 
 et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur "raisonnable" en juin. 

Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement 
et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu son odeur corporelle en portant un bouquet. 

 C'est à cette époque qu'est née la coutume du bouquet de la mariée.   

Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude. 

Le Maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre ; 
suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité 
puis les femmes et enfin les enfants...  Les bébés fermaient la marche. 
 
À ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un... 
 D'où l'expression

 « Jeter le bébé avec l'eau du bain » ! 
 

En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille,

parfois même la maison n'était qu'un toit. 
 C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud. 
C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux

(souris et autres bestioles nuisibles), 
 Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant et il arrivait que les animaux

glissent hors de la paille et tombent du toit. 
 D'où l'expression anglaise

" It's raining cats and dogs " ("Il pleut des chats et des chiens"). 

 

 

 Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait les objets ou les bestioles de tomber dans la maison.
 C'était un vrai problème dans les chambres à coucher où les bestioles et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie.
 C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers

afin de tendre par-dessus une toile 
qui offrait un semblant de protection.

Ainsi est né l'usage du ciel de lit ; 


bien évidemment, les plus pauvres devaient s'en passer... 

Le pain était divisé selon le statut social. 
Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé, 
la famille mangeait la mie et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante. 

 À cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron perpétuellement suspendu au-dessus du feu. 
 Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait des ingrédients au contenu du chaudron. 
On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande. 
On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. 
 Celui-ci se refroidissait pendant la nuit et le cycle recommençait le lendemain. 
De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron... 

 

 Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain. 
Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer des particules de plomb dans la nourriture, 
 ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme) 
 et il n'était pas rare qu'on en meure.
 
C'était surtout fréquent avec les tomates 
ce qui explique que celles-ci aient été considérées

pendant près de 400 ans comme toxiques.

Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb.

Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs

dans le coma pour plusieurs jours ! 

 

Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue, il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. 
Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, 
où la famille s'assemblait pour boire un coup 
 en attendant que l'olibrius revienne à la conscience

d'où l'habitude de la veillée mortuaire.

 

La Grande-Bretagne est en fait petite et à cette époque, la population ne trouvait plus de places pour enterrer ses morts ;
du coup, on déterra des cercueils et on les vida de leurs ossements qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc 
 afin de pouvoir réutiliser les tombes.
 

Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils, on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond,
ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant. 
 

Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt reliée à une clochette à la surface du cimetière ; 
 et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l'oreille 
 et c'est ainsi que naquit là l'expression 

« sauvé par la clochette ». 

 

C'est une grenouille en marbre sculptée sur un bénitier 
à l'entrée de la cathédrale de Narbonne qui est à l'origine de l'expression imagée

  ‘’grenouille de bénitier’’.


Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ?


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 18/07/2016 22:46

Merci pour ces petites histoires savoureuses...

Mr-He 16/07/2016 00:52

ha une colle: pourquoi on dit voyager aux quatre cons de la terre ?

Mr-He 16/07/2016 00:51

Bonjour
merci pour ses explications
Mr-he2
Mr-he3
Mr-he4
Avec amitié
René

Chris 15/07/2016 23:19

Sympa ces petites histoires.
Bonne soirée

laurence2bourges 15/07/2016 22:35

bonsoir bien ces petites histoires l' hygiene pour moi est important et dans la vie de tout les jours,jspr que tu va bien merci de la visite bonne soirée bise

Sony@ 972 15/07/2016 21:28

Merci beaucoup pour ce doux moment
Bon week-end
Gros bisous créoles

lemenuisiart 15/07/2016 19:06

C'est excellent !

laurco 15/07/2016 18:59

tres instructif heureusement l'hygiene a évolué
déjà des pulls grrr nous soleil mais frais on a l'habitude
mr est un peu mieux grrr mais faut que je bataille
bonne soirée

mary 15/07/2016 16:48

maintenant je sois d'ou vient"la grenouille de bénitier", pendant mes vacances j'ai visité la cathédrale de narbonne mais je n'ai pas fait attention à la grenouille. et pour l'anecdote, lorsque j'étais petite il n'y avait pas de cantine à l'école, c'était une très très gentille demoiselle qui nous faisait à manger et je revois toujours ma copine lui demander: qu'est-ce que c'est qu'une grenouille de bénitier? et se recevoir une magistrale gifle en retour.................
bises

el lobo 15/07/2016 15:54

bonjour , même si la journée est deja bien avancée ...que dire , j'ai peu dormi et a 2h du mat au courant de rien j'allume mon ordi et c'est un ami au Venezuela sur skype qui me parle de la France , encore des larmes encore du sang ...
l'humain est vraiment pas fait pour la paix? pour l'évolution de son cerveau? pour penser? quoi de bien dans les morts , quoi de bien dans le suicide, dans le sang? si le paradis existe il pense vraiment qu'il y est?
l'enfer ici ou ailleurs toujours des morts tout les jours ...
je publie demain mais bien sur je vais pas mettre une recette ... vous aurez des fleurs ...elles ne font pas de mal elles, Dieu s'il existe a d'abord créer les fleurs avant l'humain ...alors on va regarder les fleurs ...
une pensée pour tout le monde même la mère de ce c¨¨¨¨

Cécile CC 15/07/2016 14:52

Très intéressant et instructif, j'aurai été plus attentive lors des cours d'histoire si cela avait été aussi intéressant, bisous

chevrette13 15/07/2016 14:15

bonjour, c'est vrai qu'un certain confort est appréciable, surtout avec l'eau courante et l'électricité !!! je suis comme tout le monde abattue par le drame de Nice. On ne sera plus en sécurité nulle part !! Impossible de les arrêter de les prévoir !!
j'espère que ton mari a pu se reposer...bisous

Livia 15/07/2016 13:39

Ceux qui disent que l'histoire est ennuyeuse, sont des gens chagrins, c'est tout simplement passionnant! Cependant je ne sais pas trop si ces textes sont vraiment "historiques", peut-être est-ce des interprétations ???...douce journée

Florence ELUI 15/07/2016 11:44

Mes neveux de 10 et 14 ans sont en vacances à Nice depuis mardi soir alors tu penses si j'ai sauté sur le téléphone quand j'ai entendu la nouvelle. Mais ça va, ils n'étaient pas à cet endroit là, mais ils ont entendu des cris et les sirènes toute la nuit... Ils sont choqués!
Bises

estrelita 15/07/2016 11:10

Pensées pour les familles à Nice ,c'est terrible ,ça s'arrêtera quand ces attentats! bonne journée bises

tiot le mineur 15/07/2016 10:21

salut
c'est super le temps aujourd'hui
mais j'ai pas la tête à lire avec ce qui arrive à Nice
bon week-end

Bea38 15/07/2016 10:06

L'histoire comme ça, j'adooore ! J'avais toujours trouvé singulière l'expression anglaise "it's raining cats and dogs", grâce à toi j'ai enfin compris ! Je ne connaissais pas non plus l' origine du ciel de lit, super ! Merci !
L'anniversaire s'est super bien passé, juste une grosse averse qui nous a fait finir le dessert à l'intérieur. Nous étions sous des tonnelles carrées, mais à la jonction des deux l'eau s'écoulait, gouttant sur la table. Pas grave, ça fait une anecdote de plus. On a eu beaucoup de monde sur l'autoroute pour aller, mais le retour était calme.
Bonne journée

mademoiselle may 15/07/2016 08:04

J'avoue, vive le progrès! :) J'ai connu les toilettes au fond du jardin mais déjà dans mon enfance, elles ne servaiet plus de wc mais de cabane à outils :) Tu as raison pour le tour, à la tv, c'est moins fatiguant et on peut voir de beaux paysages! gros bisous

didier 15/07/2016 06:27

Je serais moins bête ce soir !
Bonne journée

56MELDIX77 15/07/2016 05:44

-« Les peines qu'éprouvent nos amis

Nous affectent davantage

Que celles que nous éprouvons.»

Philippe SOUPAULT

Bonjour MONIQUE

En cette fin de nuit

Avec fraîcheur 5 heures = 5 degrés

Je profite de mon passage

Pour vous souhaiter

Un vendredi ensoleillé

Et la réalisation de tous vos désirs

Amitiés*¤--¤* Bisous

56MELDIX77
le Briard Breton

dom 15/07/2016 05:19

Je ne sais que dire après ce 14 juillet d'horreur ...
Bisoux, monique

dom